Contactez-nous

Remplissez ce formulaire pour nous poser votre question.

Nous traiterons votre demande dès que possible.

4 Route de Wallonie b-14
7011 Ghlin
Belgium

+32491874696

Masque Pwoom Itok Ishyeenmaal Kuba

Catalogue

Notre sélection de pièces d'art tribal africain authentiques comprenant des masques, des statues et de nombreux autres objets liés aux cultes des tribus de différents groupes ethniques à travers l’Afrique. Achetez dans notre galerie des objets d’art africain pour compléter votre collection.

Masque Pwoom Itok Ishyeenmaal Kuba

masque-pwoom-itok-kuba-rdc-congo-01
masque-pwoom-itok-kuba-rdc-congo-02
masque-pwoom-itok-kuba-rdc-congo-03
masque-pwoom-itok-kuba-rdc-congo-04
masque-pwoom-itok-kuba-rdc-congo-05
masque-pwoom-itok-kuba-rdc-congo-01
masque-pwoom-itok-kuba-rdc-congo-02
masque-pwoom-itok-kuba-rdc-congo-03
masque-pwoom-itok-kuba-rdc-congo-04
masque-pwoom-itok-kuba-rdc-congo-05

Masque Pwoom Itok Ishyeenmaal Kuba

895.00

Masque Pwoom Itok Ishyeenmaal, Kuba, R. D. Congo
Provenance : collection d'art africain J. Humblet, Bruxelles
Datation estimée : circa 1940
Dimensions : 21 x 14 cm
Poids : 0.2 kg
Matériau : bois
Socle : non inclus

Chez les Kuba, les nombreux masques utilisés dans le cadre des rituels d'initiation représentant des esprits de la nature, les mingesh. Ces esprits servent d'intermédiaires entre les hommes et la divinité suprême Nyeem. Ce sont eux qui rendent le sol fertile, la chasse fructueuse et guérissent les malades.
Les masques pwoom itok sont dotés de traits en projection. Les cornes reprénsent une coiffure ancienne portée par les guerriers kuba et qui a subsisté, arborée par les chefs. Deux nattes symbolisaient les cornes du buffle. Les yeux tubulaires rappellent quant à eux ceux du caméléon. Une patine polychrome contraste l'ensemble.

Pièce fournie avec certificat d'authenticité Galerie L&Z Arts.

AJOUTER AU PANIER

Les mythes et légendes kuba racontent la création, l'organisation du monde et les faits héroïques. La société kuba, étatisée et très hiérarchisée, était marquée par une série d'inclusions de plus en plus larges : la famille, le lignage, le clan, les associations qui contribuaient à donner un statut à l'individu. Au niveau de l'organisation politique, le village était divisé en deux moitiés, chacune dirigée par un chef. Assisté de notables et du conseil, le chef du village créait une véritable unité politique et régnait sur une communauté réelle. 
D'un point de vue géographique, plusieurs villages formaient un canton, eux-mêmes réunis en "terres" qui, assemblées, formaient le royaume à la tête duquel on trouvait le roi, également à la tête de la chefferie bushoong, d'origine divine.